ICT GDS INSTITUT DES CHAÎNES ET DES TECHNIQUES G.D.S.
   
   

 

Et puis il y a les autres sans devenir, sans devenir pour canaliser leur énergie

 
 
Et puis il y a les autres ; ils sont sans devenir pour canaliser leur énergie  
 
 
Petits délinquants ou prêts à le devenir, enfants des rues, souvent confrontés à la violence physique et morale, ils ne manquent pourtant pas vraiment de contenant, grâce au fait qu’une famille, une MAMA, un clan, une bande leur donne existence.
Ces enfants-là doivent, très tôt, se battre pour gagner une place au sein d’un groupe, d’un quartier… Leur survie en dépend parfois. La confrontation avec un monde concret et bien réel, avec ses aspects parfois crus et durs, leur donne « corps » plus ou moins douloureusement. Ce sont des enfants « existant », mais qui, par la force des choses, souvent guidés par une peur instinctive, vivent selon la loi du plus fort.

Ceux-là ont seulement besoin d’éducateurs qui croient en eux ; ils ont besoin de justice, d’activités positives au travers desquelles ils peuvent se sentir exister, non plus douloureusement, mais dans le sentiment d’être reconnus et aimés pour ce qu’ils sont.

Activités physiques, manuelles, créatives, art-thérapie (rap, percussions, capoeïra, théâtre de rue, arts du cirque,…) sont autant de moyens pour leur transmettre des valeurs, de la beauté, de l’harmonie, un équilibre, des limites,  celles imposées par le jeu face à l’autre. La nature est également un terrain privilégié pour découvrir, en groupe avec un éducateur, la solidarité, l’entraide, et apprendre à connaître ses propres limites et celles que lui impose la nature elle-même.